Remerciements à Odette

LETTRE OUVERTE A ODETTE GANDON, DIRIGEANTE HISTORIQUE DE L'AS ETIVAL

 

Pour Odette                                                      le 18 mars 2016

 

 

Le club fêtait en 2015 ses 40 ans, et c’est exactement ton nombre d’années de présence à l’Association Sportive d’ Etival .

De 1975 à 1978, avec Robert ton époux, tu suivais tous les matches, car bien entendu, il y avait Didou, enfin Didier, ton excellent fils qui jouait.

            En 1978 , tu es nommée dirigeante, et c’est là que tu commences ton rôle de «Barmaid» en tenant la buvette du club, avec Marie-Claire, l’épouse du Président et fondateur du club ainsi que Réjane, mon épouse. L’hiver, vous faites des crêpes et du vin chaud, ta spécialité Odette.

 

Le club s’agrandit avec l’arrivée de jeunes pousses et c’est là, les mercredis et les samedis, que l’on apprécie ton aide et ta simple présence. Depuis 40 ans, ce sont plus de 800 gamins, que tu as choyé, bichonné, en les aidants à s’habiller, prendre leur douche, se chausser et surtout attacher les lacets car c’est la plaie de tout môme! En prime parfois, avant de rentrer chez eux, tu leurs paies une sucette.

Tu as vraiment été pour eux une 2ème maman !!!

Depuis 40 ans, tu as toujours été fidèle et ponctuelle aux quelques 1000 journées de championnat et aux 2500 matches que les équipes Séniors ont pu jouer, ici à domicile et à l’extérieur.

 

Je vais vous dire ce qu'était une journée footballistique d’Odette :

§  Arrivée au stade à 12 h 00 / 12 h 30

§  Ouverture de la buvette, des vestiaires joueurs et arbitres

§  Préparation de la buvette et des vestiaires

§  Accueil des joueurs et parfois des arbitres

§  Tenue de la buvette pendant le ou les matches

§  Rangement après matches

§  Comptabilité de la buvette

§  Il est 18h30, il est temps de rentrer

Et c’était comme ça tous les samedis et dimanches.


Certains dimanches, tu es obligé d’expulser les joueurs de l’équipe vétérans, qui sont encore là, à palabrer sur la rencontre qu’ils viennent de disputer. Je suis passé par là.

Odette, c’est aussi une bible. Il vous manque un résultat, il suffit d’aller la voir et devant un petit café, elle vous sort son carnet et vous donne les résultats, les buteurs et les classements.

Odette, tu te prives de sorties , de repas de famille ou , encore de vacances pour te consacrer à l’A.S. Etival. Le club, je pense que c’est pour toi, un 3ème poumon, de l’oxygène et une drogue.

Odette, notre Maman , notre Mamy , notre Dédette , tu as déjà reçu quelques récompenses des instances du football , qui mettent en évidence

 

ton dévouement, ta gentillesse, ta fidélité et ton engagement personnel.

 

Aujourd’hui, tu rencontres quelques petits soucis de santé qui t'empêchent d'être au stade, mais sache que la buvette reste TA buvette.

 

Merci Odette 

Jean-Claude B.